Cliquez sur les images pour répondre aux problèmes du jour

 

Actualités Chessbase


 

 

Actualités Europe Echecs

 

 

Base d'ouvertures Shredder

 

 

Tables de finales (Nalimov)

 

Variante d'avance

Défense Française : variante d’avance


1) e4 - e6
2) d4 - d5
3) e5





Avantages : prive le cavalier de sa case f6, ferme le centre et évite les complications issues de la variante Winawer, permet de soutenir d4 par c3 lors de la poussée c5. Par contre, elle consomme un temps de développement. Ceci est cependant relatif car nous verrons dans la variante Winawer que e5 est une des meilleures réponses à Fb4.
Le pion d4 est le pion faible des blancs.
Cette variante est moins bonne sur le plan statistique que les autres variantes : Cc3 ou Cd2.

La réponse 3) … - c5 est la plus logique, attaquant la chaîne de pions blancs par la base. La réponse f6 est incorrecte à cause de 4) Fd3, menaçant Dh5 +. La réponse Cc6 serait une erreur car bloquerait le pion « c ». Très rares sont les réponses 3) … - b6 ou 3) … - Ce7

3) ... – c5
4) c3 : réponse logique pour éviter de rompre la chaîne de pions
La suite 4) dxc5 n’est pas considérée comme bonne car supprime un défenseur au pion e5. Les noirs continuent par Cc6, développant une pièce en attaquant e5.

La suite 4) Cf3 est rarement jouée.
la suite 4) Dg4 a été utilisée par Nimzovitch dans les années 1920. Elle n'est plus guère pratiquée non plus.
Suite possible (sans que ce soit forcément les meilleurs coups) :
4) Dg4 - Cc6
5) Cf3 - cxd4
6) Fd3 - Cge7
7) OO - Cg6
8) Te1 - Dc7
9) Dg3 - f6
10) exf6 - DxD (si 10) Fxg6 +, 10) ... - hxF, 11) Dxg6 + - Df7)
11) hxD - gxf6
12) c3 - Cge5
13) Fb5 - CxC
Les blancs se retrouvent avec un pion de moins, sans avantage tangible.

4) ... – Cc6 : accentue la pression sur d4 en développant une pièce. La prise immédiate cxd4 est prématurée.
5) Cf3 est la réponse la plus fréquente.
Fe3 est peu joué à haut niveau malgré un score honorable.
La réponse f4 a l’inconvénient de bloquer le fou c1. Voici la suite possible :
5) f4 – cxd4
6) cxd4 – Db6
7) Cf3 – Ch6
8) Fd3 – Fd7(contre la menace Fb5 + en cas d'échange en d4)
Diagramme de la position obtenue après 5) Cf3



Puis plusieurs possibilités, principalement Db6 et Fd7.
5) … - cxd4 est encore prématuré.




Variante 5) ... - Db6

Fait pression sur les pions d4 et b2.
C’est le coup le plus fréquent. Les blancs ont plusieurs suite, par ordre de fréquence : a3, Fe2, Fd3, Ca3.

1) Réponse 6) a3

Score blanc : 55%, noirs : 45%

Évitant préventivement Fb4 et préparant b4.





Plusieurs suites possibles, les principales étant c4 et Ch6, avec des statistiques sensiblement équivalentes.

Variante c4

6) a3 – c4 !? : profite de la faiblesse des cases blanches. Ce coup serait mauvais si le pion "a" était resté en a2.
7) Cbd2 – Ca5
Notons ici un petit piège : les noirs ne doivent pas obstruer leur fou f8.
Exemple :
7) ... - Cge8 ?
8) Fxc4 ! - dxFc4
9) Cxc4 - et après le repli de la dame, les blancs jouent Cd6 + puis Cxf7 + : 3 pions contre la pièce sacrifiée et la position des noirs est très affaiblie.

8) g3 - Fd7
9) h4



Variante Ch6

6) a3 – Ch6 (vise la case f5)
7) b4 – cxd4
8) cxd4 – Cf5
9) Fb2 – Fd7



Exemple : partie Motylev – Ponamariov, WCC 2005

10) g4 – Ce7
11) Cc3 – Ca5
12) Cd2 – Tc8
13) Tc1 – Cg6
14) De2 – Fe7
15) De3 – OO
16) h4 – f6
17) h5 – Ch8
18) Tc2 – Cc6
19) Ca4 – Dd8
20) exf6 – Fxf6
21) Cc5 – e5
22) Cxb7 – exd4
23) Df3 – De7
24) Rd1 – Ce5
25) Dxd5 + - Fe6
26) Dd6 – Fxg4 +
27) f3 – Dxb7
28) fxg4 – Txc2
29) Rxc2 – Cf7
30) De6 – Dxh1
31) Fxd4 – Dc6 +
32) Dxc6 – Cxc6
33) Fc5 – Td8
34) Ce4 – Fd4
35) Fc4 – Fxc5
36) Cxc5 – Td4
37) Fe6 – Rf8
38) Rc3 – Td6 0- 1


2) Réponse 6) Fe2

Favorable aux noirs sur le plan statistique
6) Fe2 – c5 x d4 : c’est le bon moment pour faire l’échange.
7) c3 x d4 – Ch6 (visant rapidement f5, le coup Cge7 ayant l’inconvénient d’obstruer le fou f8 et de permettre aux blancs la manoeuvre Ca3-c2 sans craindre FxC ou Fb4 +)



8) Cc3 – Cf5

à noter si 8) FxC, la dame prends en b2 et après 9) Cd2 - gxF, les noirs ont un pion de plus et la colonne ouverte "g"

9) Ca4 – Da5 +
10) Fd2 – Fb4
11) Fc3 – FxF
12) CxF – Db6
13) Fb5 – Fd7



10) FxC - FxF
11) Dd2 - OO
12) OO avec une position qui semble égale.

3 Réponse 6) Fd3

Cette réponse curieuse (car retire un défenseur de d4) est rarement jouée.
6) Fd3 – cxd4
7) cxd4 – Fd7



La prise immédiate Cxd4 n’est pas possible dans l’immédiat car si CxC, la dame ne peut pas reprendre à cause de Fb5+ puis DxD.

A ce stade, les statistiques ne sont pas bonnes pour les blancs
8) OO – Cxd4
9) Cxd4 – Dxd4
10) Cc3 – a6





à noter que 10) Dxe5 se heurte à des complications après 11) Te1 – Dd6, 12) Cb5 – FxC, 13) FxF + - Rd8 14) Fe3 : les noirs ont deux pions de plus mais le roi est déroqué et ont un gros retard de développement.

4) Réponse 6) Ca3

Cette réponse est suggérée par Rybka (profondeur 20), avec l’idée Cc2 pour soutenir d4. Variante rarement jouée.

6) Ca3 – cxd4
7) cxd4 –



L’ordinateur propose ensuite Ch6 pour viser la case f5.
Les coups Fd7 ou Fb4 + sont jouables également.
Le coup FxCa3 est par contre plus douteux malgré les pions doublés car cède la paire de fous et l’initiative, avec la suite possible :
7) ... - FxCa3
8) bxF - Fd7
9) Dd3 - Cge7
10) Tb1




2) Réponse 5) ... - Fd7


C’est une réponse fréquente et solide. Elle est cependant plus passive que Db6.

5) ... – Fd7
6) Fe2 (autres possibilités : a3, Fd3, Fe3)



6) ... – Cge7 (Ch6 est possible aussi)
7) Ca3 (projetant Cc2 pour soutenir d4) – cxd
8) cxd – Cf5
9) Cc2 – Db6



Les blancs lancent ensuite souvent une attaque sur l’aile roi tout en faisant le petit roque : OO puis g4 ou h4
La position est équilibrée et statistiquement égale.



3) Réponse 5) ... - Cge7


Réponse rare

5) ... - Cge7
6) Ca3 - cxd4
7) cxd4 - Cf5
8) Cc2 - Fd7

Nous avons 16 invités et aucun membre en ligne

 
 
© 2007 - 2017 - Club d'échecs de Brunoy -